Quality Education and Development: Restoring the Reputation of the Congolese School System

Editorial : Alain NZADI-a-NZADI, Education de qualité et
développement : redorer le blason de l’école congolaise.
Quality Education and Development: Restoring the Reputation of the Congolese School System

(1) Augustin KALUBI, S.J., La gratuité de l’enseignement primaire en RC Congo, à quelles conditions?
La gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements publics de la RD Congo est un bien pour tout le monde (la nation, la population, les parents d’élèves, le personnel enseignant, les écoles et les bureaux gestionnaires). Elle rejoint les instruments juridiques internationaux et nationaux relatifs à l’éducation. Mais la réalité de sa mise en œuvre suscite quelques inquiétudes et rend vulnérable le socle même de la sécurité intellectuelle ainsi que l’indépendance mentale de la population. Pour une mise en œuvre réussie et pérenne de la gratuité de l’enseignement primaire dans les écoles publiques, il convient d’avoir à l’esprit des indicateurs de performance (qualité, accessibilité, gouvernance) et d’initier des réformes impérieuses dans les structures de gestion scolaire (Dinacope, bureaux gestionnaires, carte scolaire et mise à la retraite).

Free Primary Education in RC Congo, under what Conditions?

The free primary education in public institutions in the Democratic Republic of Congo is a benefit for everyone (the nation, the population, parents, the teaching staff, schools, and administrative offices). It aligns with international and national legal instruments related to education. However, the reality of its implementation raises some concerns and undermines the very foundation of intellectual security and the mental independence of the population. For a successful and sustainable implementation of free primary education in public schools, it is necessary to consider performance indicators (quality, accessibility, governance) and initiate urgent reforms in the school management structures (Dinacope, administrative offices, school zoning, and retirement policies).

(2) Max Kupelesa lunga, S.J., Education, croissance économique et développement humain
L’article examine l’impact de l’éducation sur la croissance économique et le développement humain. Il se base sur les affirmations des théories du capital humain et de la croissance endogène pour défendre l’investissement en éducation en tant que moyen pour le développement du pays. L’éducation est reconnue pour avoir un impact positif dans les domaines économique, social, politique et démographique. Au niveau économique, elle permet aux individus d’améliorer leur productivité et d’augmenter leurs revenus et chances d’employabilité. Au niveau des États, elle permet l’amélioration de la compétitivité et l’attractivité de l’économie nationale grâce à la disponibilité d’un stock de capital humain qualifié. Au niveau social, l’éducation permet l’intégration et l’égalisation sociales entre les individus, que ce soit d’un point de vue de genre (homme/femme) que d’un point de vue d’espace (milieu urbain/milieu rural). Au niveau démographique, les études et enquêtes ont montré que la généralisation de la scolarité, notamment dans le cas des femmes, permet une meilleure maîtrise du taux de croissance démographique. Enfin, au niveau politique, l’éducation permet une meilleure implication des individus dans la gestion des affaires nationales et locales. Il s’agit donc d’encourager notre gouvernement à investir dans l’éducation.

Education, Economic Growth and Human Development

The article examines the impact of education on economic growth and human development. It relies on the assertions of human capital and endogenous growth theories to advocate for investment in education as a means for the country’s development. Education is recognized to have a positive impact in economic, social, political, and demographic domains. Economically, it enables individuals to enhance their productivity, increase their incomes, and improve their employability prospects. At the state level, it enhances competitiveness and attractiveness of the national economy through the availability of a qualified human capital stock. Socially, education promotes social integration and equalization among individuals, both in terms of gender (male/female) and spatial (urban/rural) perspectives. Demographically, studies and surveys have shown that the widespread access to education, particularly for women, contributes to better control over population growth rates. Lastly, education fosters greater citizen engagement in national and local affairs, thereby having a political impact. Therefore, it is important to encourage our government to invest in education.

(3) Emmanuel M. Banywesize, Penser la société pédagogique promue par le matérialisme technique
La pédagogie devient un phénomène virtuel, une réalité interfacée.
Organisatrices de la société pédagogique, les technologies numériques dotées d’intelligence artificielle substituent la distribution des savoirs à leur concentration en des lieux repérés par la géométrie. Elles objectivent les facultés humaines et entraînent la saturation du modèle pédagogique pyramidal. Ce texte propose une réflexion sur la société pédagogique en tant que dispositif phénoménotechnique révolutionnaire. Il en indique le sens et les enjeux, tout en plaidant pour un enseignement qui promeut l’humanisme unidiversal. Celui-ci reconnaît la coappartenance de tous les humains à la communauté d’identité terrienne et leur inscription dans une communauté planétaire où ils sont confrontés aux mêmes périls et aux mêmes défis globaux. Cet humanisme devrait être pensé et enseigné comme antidote aux dérives de l’ordre marchand, des politiques de différence et de la culture matérialiste technique.

Reflecting on the Pedagogical Society Promoted by Technological Materialism

Pedagogy is becoming a virtual phenomenon, an interfaced reality. As the organizers of the pedagogical society, digital technologies endowed with artificial intelligence are replacing the distribution of knowledge with its concentration in specific geometric locations. They objectify human faculties and lead to the saturation of the hierarchical pedagogical model. This text offers a reflection on the pedagogical society as a revolutionary phenomenonotechnical device. It highlights its meaning and stakes while advocating for an education that promotes a unidiversal humanism. This humanism recognizes the co- belongingness of all humans to the community of terrestrial identity and their place within a planetary community where they are confronted with the same perils and global challenges.

This humanism should be conceptualized and taught as an antidote to the pitfalls of commercial interests, politics of difference, and materialistic-technological culture.

(4) Guy-Jos Leta Makumbi, L’enjeu de la disruption de l’école
RD Congolaise par les TIC
Dans un écosystème où les Technologies de l’Information et de la
Communication (TIC) révolutionnent l’accès à la société du savoir ; où les usages et pratiques informels d’apprentissage et d’accès aux diverses savoirs, aussi bien par les apprenants que les enseignants, grâce aux applications de l’Intelligence Artificielle se multiplient : l’école RD congolaise répond encore au besoin de la massification de l’éducation de façon plus ou moins uniformisée. Cette école est appelée à se réinventer au risque de voir son modèle disrupté par les TIC.

The Challenge of disrupting the Congolese Education system through ICT.

In an ecosystem where Information and Communication Technologies (ICT) are revolutionizing access to the knowledge society, where informal learning practices and access to various forms of knowledge by both learners and teachers through Artificial Intelligence applications are proliferating, the Congolese education system still strives to meet the need for mass education in a more or less standardized manner. This school system is called upon to reinvent itself, lest its model be disrupted by ICT.

(5) Fernand KONDANI Kowiande, LA BATAILLE D’OVEKE (Juin 1922).

L’auteur exhume une page de l’histoire congolaise pour nous faire revivre la « révolte ngwii » (1922), dans la province du Kwilu (RDC). L’article présente d’abord les protagonistes de ladite révolte, avant de décrire ses causes, la marche du Vwi MABIRI vers Oveke, ainsi que la fameuse bataille d’Oveke et les conséquences sociopolitiques de celle-ci.

The Battle of Oveke (June 1922)

The author brings to light a Congolese page of history to make us relive the “ngwii revolt” (1922) in the Kwilu province (DRC). The article first introduces the key figures of this revolt, before describing the causes of the revolt, the Vwi MABIRI’s march towards Oveke, as well as the famous battle of Oveke and its sociopolitical consequences.

(6) Luka LUSALA lu ne NKUKA, S.J., De l’origine égyptienne du mot muntu

Dans les langues dites bantoues, le mot muntu est utilisé pour désigner l’être humain. Mais quelle est l’étymologie de ce mot dont le radical -ntu s’applique non seulement aux hommes mais aussi aux choses, aux lieux et aux modes d’être ? En réponse à cette question, l’auteur rejette deux opinions qui ont déjà été avancées et propose la sienne.

The Egyptian Origin of the Concept ‘Muntu’

In the so-called Bantu languages, the concept “muntu” is used to refer to a human being. But what is the etymology of this concept, whose root “-ntu” applies not only to humans but also to objects, places, and ways of being? In response to this question, the author rejects two previously proposed opinions and offers their own.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *